Matériel industriel

Qu’est-ce qu’une salle blanche ?

Par MLI , le 9 mai 2022 , mis à jour le 9 mai 2022 - 4 minutes de lecture
blanche salle.jpg

Dans la plupart des constructions, les variations de température et l’humidité sont des facteurs plus ou moins normaux. Dans des domaines d’activités particuliers en revanche, les pièces bénéficient d’un suivi et d’un contrôle approprié. C’est le cas par exemple des salles blanches, destinées à des usages bien définis. Découvrez ce qu’est une salle blanche et l’importance de la qualification.

La salle blanche : qu’est-ce que c’est ?

Une salle blanche peut être un compartiment unique ou un ensemble de pièces ayant des caractéristiques spécifiques. La concentration en particules de ce type de milieu est maîtrisée grâce à des dispositions prises à cet effet. Le but visé par ces manœuvres est de limiter l’introduction, la production et la rétention des particules dans cet environnement.

Une salle blanche répond à une norme préétablie. Sa mise en place doit se faire en suivant quelques exigences techniques. D’autre part, pour garantir sa conformité avec la norme ISO 14644, le contrôle implique le prélèvement d’un volume d’air précis. Il existe des solutions pour la qualification des salles blanches comme solliciter les services de professionnels de l’équipement pour la qualification des salles blanches. Cela permet d’assurer une maîtrise constante de la concentration particulaire de ces pièces. Ils peuvent également vous renseigner sur les normes régissant l’utilisation et la vérification des équipements de qualification.

Usage des salles blanches

De façon générale, les salles blanches sont utilisées dans des secteurs d’activité ne devant pas être exposés à des contaminations. Les domaines concernés impliquent la manipulation ou l’utilisation d’éléments sensibles. Il s’agit entre autres :

  • des biotechnologies,
  • de la biologie,
  • de l’aéronautique,
  • des industries pharmaceutiques et agroalimentaires,
  • des hôpitaux et laboratoires médicaux.

Dans de tels environnements, le matériel utilisé peut être facilement souillé par des particules contenues dans l’air ambiant. Ces dernières peuvent également influencer des résultats d’expériences de nature chimique ou bactériologique. Il en est de même pour les différents travaux de recherches très sensibles aux variations des multiples paramètres : La température, l’humidité relative de l’air, la pression atmosphérique, les rayons UV, etc. La qualification d’une salle blanche favorise la protection de toutes les manipulations effectuées.

Les salles blanches, qualification des salles blanches

Fonctionnement de la salle blanche

Tout ce qui est présent ou entre dans une salle blanche fait l’objet d’un contrôle et d’un suivi minutieux. À l’intérieur, on procède systématiquement à une décontamination du matériel et des personnes présentes. Des professionnels s’occupent du filtrage de l’air ambiant à l’aide de dispositifs adaptés à cette fonction. Ce sont généralement des filtres à air à haute efficacité et des centrales de traitement d’air qui sont mis en place pour la stérilisation des salles blanches.

On peut distinguer deux types de salles blanches. Vous retrouverez des salles en suppression ou en dépression en fonction de la pression atmosphérique. Pour le premier modèle, les exigences techniques sont telles que des polluants externes ne peuvent pénétrer dans la salle blanche. Dans le second cas, les réglages s’effectuent afin d’empêcher la sortie de contaminants tels que des virus, des bactéries ou des spores.

Qualification de la salle blanche

La maîtrise et le contrôle de la concentration en particules d’une salle blanche passent par sa qualification. Celle-ci repose notamment sur la fourniture d’équipements appropriés pour effectuer différentes opérations. Vous avez également la possibilité de louer ces équipements ou de recourir aux services d’une entreprise spécialisée en qualification de salles blanches. Cette solution est la plus recommandée car vous bénéficiez de son expertise et de son savoir-faire.

Il est également nécessaire de vérifier certains paramètres météorologiques. A cela s’ajoute, l’importance de la maintenance des installations permettant de rendre l’air propre. De cette façon, vous serez au courant des éventuelles pannes et des réparations envisageables. Vous avez ainsi la garantie de disposer d’un cadre sain et en conformité avec les exigences de votre activité.

MLI