Actualités diverses

Quels sont les différents lubrifiants utilisés en industrie ?

Par MLI , le 6 janvier 2021 , mis à jour le 6 janvier 2021 - 3 minutes de lecture
Lubrifiants Differents Industrie Utilises.jpg

En fonction de son activité, chaque industrie utilise des lubrifiants bien spécifiques. Ils garantissent le bon fonctionnement des machines et assurent donc le bon déroulement des processus de production. La qualité des lubrifiants a un impact direct sur le rendement d’une activité. La durée de vie des machines en dépend également. Autre point important : il faut aussi accorder une attention particulière au conditionnement des lubrifiants afin de préserver leur efficacité. Découvrez les principaux lubrifiants utilisés en industrie.

Les huiles

Les huiles font partie des lubrifiants les plus utilisés par les industries, elles dissipent bien la chaleur du point de lubrification. Elles possèdent également une grande capacité de fluage et de mouillage. En règle générale, on utilise les huiles à des températures et des vitesses élevées. Plus exactement, on s’en sert pour les engrenages, les chaînes, les paliers lisses, l’hydraulique et les compresseurs.

En raison de leur propriété liquide et de leurs additifs, les huiles peuvent être vendues et transportées dans des bidons ou des tubes. Ces emballages hermétiques permettent un stockage optimal. Ceci étant dit, on confie souvent le choix de conditionnement au conditionneur lubrifiant qui, grâce à son expérience, sait ce qui est le mieux adapté à chaque lubrifiant.

lubrifiant industrie

Les graisses, un lubrifiant efficace

Les graisses lubrifiantes se présentent comme une excellente alternative aux huiles. Elles sont généralement formées par une huile de base, qui est liée par un épaississant, comme le savon. Ainsi, elles préservent doublement leur propriété lubrifiante. Les graisses garantissent une protection durable contre l’usure. Elles assurent aussi l’étanchéité du point de lubrification contre les facteurs extérieurs, comme l’humidité. La plupart du temps, on les utilise pour :

  • les paliers lisses,
  • les joints d’étanchéité,
  • la robinetterie,
  • les engrenages,
  • les chaînes,
  • les paliers de roulement.

Les graisses peuvent être stockées dans des pots ou des cartouches. Il faut néanmoins prévoir des solutions de conditionnement conformes aux normes pour ne pas altérer les lubrifiants.

Un autre type de lubrifiant : les pâtes

Les pâtes et les graisses possèdent les mêmes structures, à quelques détails près. En effet, les pâtes affichent un taux de lubrifiant solide plus élevé. Ceci assure une protection optimale contre la corrosion, même dans les cas de température et de pression extrêmes, et en présence de fluide agressif. On privilégie l’utilisation des pâtes pour :

  • les raccords vissés, comme dans le cas de pressage de broche et de boulon,
  • les roues dentées.

Il est possible de conditionner les pâtes dans des tubes ou des cartouches. Ce mode de conditionnement rend leur utilisation plus pratique.

Les lubrifiants secs

On utilise les lubrifiants secs quand l’usage des lubrifiants conventionnels n’est pas possible. Par lubrifiants conventionnels, on sous-entend les huiles, les graisses et les pâtes. Ce sont des lubrifiants à haute performance qui préservent les dommages de surface. Ils assurent en même temps une lubrification permanente. Les lubrifiants secs peuvent être catégorisés comme suit :

  • les lubrifiants solides en poudre,
  • les films de glissement,
  • les vernis de glissement.

Souvent conditionnés en aérosol, les lubrifiants solides conviennent notamment aux pièces de robinetterie, aux éléments de fixation, aux joints d’étanchéité ainsi qu’aux leviers de commande.

MLI