Le plastique fait partie intégrante de notre quotidien. Cependant, on ne se pose pas souvent la question pour laquelle le plastique existe et surtout comment il se fabrique.

Déjà, il faut noter qu’il existe deux procédés de moulage dans la fabrication du plastique. Découvrez-les!

Procédé de moulage par injection de plastique

Le moulage par injection est l’une des principales méthodes de fabrication des pièces en plastique. La première étape du processus de moulage par injection consiste à introduire les pastilles de plastique dans la trémie, qui les introduit ensuite dans le fût. Le canon est chauffé et contient une vis à mouvement alternatif ou un injecteur à piston.

Une vis à mouvement alternatif est typiquement trouvée dans les machines qui produisent de plus petites pièces. La vis à mouvement alternatif écrase les granulés, ce qui facilite la liquéfaction du plastique. Vers l’avant du fût, la vis à mouvement alternatif propulse le plastique liquéfié vers l’avant, injectant ainsi le plastique à travers une buse et dans le moule vide.

Contrairement au baril, le moule est gardé au frais pour durcir le plastique et lui donner la bonne forme. Les plaques du moule sont maintenues fermées par une grande plaque (appelée plateau mobile). Le plateau mobile est fixé à un piston hydraulique qui exerce une pression sur le moule. Le serrage de la fermeture du moule empêche le plastique de s’échapper, ce qui créerait des déformations dans les pièces finies.

Procédé de moulage par extrusion de plastique

Le moulage par extrusion est une autre méthode de fabrication de pièces en plastique. Le moulage par extrusion est très similaire au moulage par injection et est utilisé pour fabriquer des tuyaux, tubes, pailles, tuyaux et autres pièces creuses. La résine plastique est introduite dans un fût ou elle est liquéfiée. Une vis rotative propulse le plastique liquéfié dans un moule qui contient un orifice en forme de tube. La taille et la forme du tube déterminent la taille et la forme de la pièce en plastique. Le plastique liquéfié refroidit ensuite et est introduit dans une extrudeuse qui aplatit le plastique et lui donne sa forme finale.

Les questions qui se posent dans le processus de fabrication du plastique

Un certain nombre de complications peuvent survenir au cours du processus de fabrication du plastique, notamment des pièces brûlées, des déformations, des imperfections de surface et des pièces fragiles.

En effet, les pièces brûlent lorsque les moules ne sont pas refroidis ou lorsque la température de fusion dans le fût est trop élevée. De plus, si la vis à mouvement alternatif se bloque ou ne tourne pas assez vite, la résine liquéfiée restera trop longtemps dans le fût et brûlera.

Les imperfections et déformations de surface se produisent lorsque la température de surface du moule est inégale, si les moules ne sont pas suffisamment serrés ou si la température de fusion est trop élevée. Des pièces fragiles se forment lorsqu’il n’y a pas assez de résine liquéfiée injectée dans le moule ou si le plastique durcit avant que le moule ne puisse être rempli. Il est essentiel de tester et d’étalonner régulièrement les machines de moulage par injection et par extrusion pour assurer le bon fonctionnement du processus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *