Aujourd’hui, pour rester compétitives, beaucoup d’entreprises doivent s’efforcer de livrer leurs clients le plus rapidement possible. Pour ce faire, elles font par exemple le choix d’implanter ou d’acheter des entrepôts le plus près possible de leurs zones de livraison. Or, cela implique souvent qu’elles doivent acheter un terrain ou un entrepôt de faible superficie, ce qui ne les décourage pas pourtant. En effet, de nos jours, il faut savoir que pour optimiser la capacité de stockage et la praticité d’un entrepôt, de nombreux moyens existent. Parmi eux, on peut notamment citer l’utilisation d’AGV ou « Automatic Guided Vehicles ».

Qu’est-ce qu’un AGV

L’AGV : véhicule à guidage automatique, ou véhicule autoguidé, peut se définir comme un véhicule ayant la capacité de se déplacer de façon autonome. Sans nécessiter d’intervention humaine, il peut donc se mouvoir selon une trajectoire définie à l’avance. Pour ce faire, il peut utiliser différentes technologies (filoguidage, laserguidage, géoguidage ou encore optoguidage…). Ainsi, un AGV peut être utilisé pour transporter, soulever ou empiler tous types d’objets (des plus légers aux plus lourds) et ce, aussi bien dans des environnements industriels qu’en entreprise ou dans les entrepôts.

Aujourd’hui, les AGV peuvent prendre des formes variées. Il peut par exemple s’agir de chariots de magasinage standards, auxquels ont été rajoutées plusieurs options. Parmi ces options, on peut citer un système de contrôle central, des composantes permettant la localisation du chariot, ou encore des unités de communication. Elles pourront également comprendre de nombreux mécanismes auxiliaires animés par des moteurs comme ceux que vous pourrez retrouver sur https://idx.maxongroup.com/fr/.

Pour info, l’ensemble de ces éléments, essentiels au bon fonctionnement d’un véhicule autoguidé et lui permettant de se déplacer convenablement, constitue ce qu’on appelle un système AGV. On peut classer ces derniers en deux catégories à savoir : les éléments de solution (manutention des charges, transport, ordre d’alimentation et sécurité) et les éléments de technologie (contrôle du trafic, navigation, communication, pilotage dispositifs de manipulation des charges et système de sécurité).

Les avantages d’utiliser des AGV dans le domaine de la logistique

AGV Logistique

Vous l’aurez compris : le choix d’utiliser ces véhicules à guidage automatique permettra à une entreprise de jouir de nombreux avantages. Ils permettront par exemple une augmentation de sa productivité et une réduction de ses coûts puisqu’en effet, les AGV pourront gérer des opérations de manutention répétitives de manière autonome et fiable, et ce, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Grâce à la précision dont ils seront capables, ils permettront également de réduire les dommages sur les marchandises. Par ailleurs, grâce aux AGV, les missions et itinéraires pourront être calculés et harmonisés en fonction des opérations liées ce qui permettra alors d’également augmenter l’efficacité des flux de marchandises.

En somme, disons donc que les AGV permettront d’améliorer l’efficacité de la manutention ; ce qui aura comme résultat de réduire les coûts et d’augmenter la rentabilité de l’entreprise. En outre, ils lui permettront de faire en sorte que ses caristes puissent se recentrer sur des tâches plus complexes et à plus forte valeur ajoutée, tout en augmentant leur sécurité au sein de l’environnement de travail. Pour cause, les AGV pourront être dotés de capteurs de détection qui leur permettront notamment de s’arrêter ou de contourner un obstacle ou une personne. Impossible donc pour eux d’avoir des accidents.

Enfin, il faut également souligner le fait que certains engins automatisés pourront être plus compacts. En choisissant de les utiliser, l’entreprise pourra ainsi réduire la taille des allées au sein de ses entrepôts, ce qui lui fera alors gagner en surface de stockage. De cette manière, un entrepôt même de petite taille pourra être rentabilisé au mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *