Les normes pour la construction d'un bâtiment industriel

En France, toutes les constructions de bâtiments, qu’elles soient commerciales ou privées, sont soumises à une réglementation en matière d’urbanisme. Afin de mener à bien la construction d’un bâtiment industriel, plusieurs paramètres sont à prendre en considération.

Première étape pour tout projet de construction

Le permis de construire, qui est un document officiel, atteste qu’un projet de construction respecte les règles de l’urbanisme local en vigueur. La demande de permis n’est pas étudiée de la même façon selon les projets : les bâtiments de grande ampleur ou risquant de générer un impact sur l’environnement, seront soumis à un jugement plus exigeant.

Le choix des matériaux de construction industrielles

Les bâtiments industriels doivent être construits avec des matériaux adaptés à l’application qui leur est destinée. Les différents matériaux de construction présentent tous des avantages et des inconvénients. Ainsi, le béton, qui est une matière robuste, durable, et résistante aux intempéries et au feu et va aussi constituer un excellent isolant. Par ailleurs, son coût reste accessible. Toutefois, il demande un entretien régulier pour conserver ses qualités sans se dégrader. Le métal est aussi très prisé pour la construction de hangars, il protège contre la foudre et le feu, il se met en place en très peu de temps.

Les normes pour la construction d'un bâtiment industriel

Les normes inhérente à la construction

Les bâtiments industriels doivent être équipés de façon à respecter les normes de prévention contre les incendies. Les usines utilisant des équipements dangereux doivent inclure un dispositif d’alerte, de désenfumage et d’évacuation d’urgence. Ces bâtiments sont aussi soumis aux normes d’hygiène et gestion des déchets, d’accessibilité pour personnes handicapées, des installations électriques, du chauffage et de l’isolation, de la sécurité des personnes, de l’isolation thermique et phonique, de la sécurité contre l’effraction et le vandalisme. Certaines activités ciblées sont sujettes à des normes spécifiques. Ainsi, les industries chimiques, les usines agro-alimentaires, les fabricants de bois et papier, les entrepôts, les activités agricoles, les stations-service et les bâtiments commerciaux disposent d’un cahier de réglementations sur mesure à appliquer obligatoirement pour ouvrir le fonctionnement de leur industrie.

Les normes environnementales

Les constructions industrielles sont soumises à une réglementation thermique, visant à ériger des BEPOS : bâtiments à énergie positive. Le bilan bioclimatique du bâtiment doit être réalisé avant le dépôt du permis de construire. L’étude thermique menée au préalable va donc définir la façon dont le bâtiment devra être conçu. Plusieurs paramètres seront pris en compte lors de cette étude : la surface du bâtiment, les matériaux utilisés pour sa construction, le mode de chauffage, de ventilation, de climatisation et d’éclairage. Les projets incluant l’installation de dispositifs de production d’énergies renouvelables sont soumis à d’autres études de normes à réaliser conjointement ou après la construction.

Les rafraîchisseurs adiabatiques : des dispositifs de climatisation écologiques

Le choix du système de rafraîchissement influe grandement sur l’impact environnemental d’un bâtiment industriel. Pour réduire l’empreinte écologique de ce type de construction, le refroidissement adiabatique se présente comme la solution la mieux adaptée.

Les dispositifs utilisant cette technique de climatisation rafraîchissent l’air dans un local, grâce à l’évaporation de l’eau. Ils aspirent l’air chaud et le font passer par un échangeur de chaleur humidifié, afin de baisser sa température par évaporation. Ils envoient ensuite l’air refroidi dans le bâtiment par insufflation.

Contrairement aux idées reçues, ce système de refroidissement n’entraîne aucunement une augmentation importante du taux d’humidité dans un bâtiment. D’une part, l’eau est atomisée et n’est donc pas diffusée sous forme de gouttelettes dans le bâtiment.

D’autre part, les systèmes de rafraîchissement qui utilisent cette méthode de climatisation sont généralement dotés d’une sonde d’hygrométrie permettant de surveiller, mais également de contrôler le taux d’humidité de l’air dans un local.

La sonde empêche l’augmentation excessive du taux d’humidité et permet de conserver un taux d’hygrométrie optimal, indispensable pour éviter les problèmes liés à la déshydratation.

Concernant la consommation en électricité, un système de refroidissement adiabatique est nettement moins énergivore qu’un dispositif de climatisation classique et permet donc de réaliser des économies substantielles, tout en participant à la protection de l’environnement. Le coût de fonctionnement d’un appareil pouvant rafraîchir plus de 10 000 m3/h est estimé à moins de 1 €/j.

À titre d’information, l’utilisation de dispositifs de climatisation classiques est souvent déconseillée dans le refroidissement de l’air des bâtiments industriels, en raison de leur coût d’installation, d’exploitation et de leur consommation en énergie.

Quels que soient le volume d’air à refroidir et la superficie du local, il est préférable d’opter pour un système bioclimatique comme les rafraîchisseurs adiabatiques. Ces derniers peuvent être utilisés dans diverses constructions telles que des imprimeries, des ateliers métallurgiques, des industries agroalimentaires, des garages automobiles ou des ateliers de plasturgie.

A qui s’adresser pour faire construire un bâtiment industriel ?

Les constructeurs de bâtiments industriels sont des experts qualifiés qui consacrent leur savoir-faire aux entreprises pour prendre en main les projets d’érection de bâtiments professionnels. Ces équipes  accompagnent, conseillent, et supervisent toutes les étapes de construction d’un bâtiment en répondant à vos attentes, tout en inscrivant votre projet dans les modes de constructions modernes en matière esthétiques et au regard des normes en vigueur.

Suivez en vidéo les étapes de la construction d’un bâtiment industriel

Un bâtiment industriel n’est pas seulement réservé à la production d’une activité, il est aussi la vitrine de vos compétences et va mettre en avant votre professionnalisme. En vous implantant dans une zone géographique avantageuse sur le plan financier et à proximité d’un centre d’activité, votre bâtiment sera un investissement profitant de toutes les conditions nécessaires à une croissance privilégiée. Après avoir pris connaissance des contraintes à surmonter, la construction de votre bâtiment industriel sera menée à bien pour vous permettre des conditions de travail optimales.

Les commentaires sont fermés.