Actualités diverses

Espace de travail : pourquoi faut-il améliorer le traitement de l’air intérieur ?

Par MLI , le 22 mai 2023 , mis à jour le 22 mai 2023 - 4 minutes de lecture
espace de travail pourquoi faut il ameliorer le traitement de l air interieur.jpg

La majorité des personnes passent leur temps dans des espaces clos sans pour autant penser à la qualité de l’air qu’elles inhalent. Pourtant, elle peut avoir des impacts considérables sur leur santé. C’est d’ailleurs l’une des principales raisons pour lesquelles il est recommandé de l’entretenir. Découvrez dans ce guide des astuces et des méthodes pour améliorer le traitement de la qualité de l’air intérieur.

Comment connaître la qualité de l’air dans un espace clos ?

Pour connaître la qualité de l’air dans un espace clos, vous pouvez faire appel à un laboratoire d’analyse spécialisé dans ce domaine. Elle conseille les entreprises sur les méthodes et les mesures à prendre pour résoudre le problème.

Pour faire ses analyses, elle collecte des échantillons d’air à différents endroits de l’espace clos. Ces derniers sont ensuite examinés dans un laboratoire d’analyse de matériaux afin de déterminer la concentration de divers polluants, dont les allergènes, les bactéries et les radons présents dans la pièce ciblée.

Les résultats sont donnés sous forme de rapports détaillés qui fournissent une évaluation de toutes les données relevées. Les laboratoires d’analyse y proposent des recommandations que peuvent suivre les entreprises et les particuliers pour améliorer la qualité de l’air intérieur.

Les conséquences d’un air intérieur pollué

Les particules en suspension dans l’air comme la poussière, les squames d’animaux, les moisissures et les pollens peuvent provoquer des réactions allergiques chez les personnes sensibles. Leurs symptômes regroupent les éternuements, les démangeaisons, les éruptions cutanées, l’asthme et la rhinite. Les particules d’air peuvent également affecter la santé cardiaque et causer des troubles respiratoires comme la bronchite, la pneumonie, la maladie pulmonaire chronique…

Les gaz toxiques comme le monoxyde de carbone, les composés organiques volatils et l’ozone peuvent engendrer des problèmes pour l’organisme. Les premiers, inodores et mortels, sont produits en général par les appareils de chauffage mal entretenus. Quant aux composés organiques volatils, ils peuvent provoquer des maux de tête, des étourdissements, des nausées et des vomissements.

Ils se trouvent dans les produits de nettoyage, les peintures et les solvants. En ce qui concerne l’ozone, c’est un gaz qui peut provoquer une irritation des yeux et des voies respiratoires. De plus, ajouté aux risques pour la santé, l’air intérieur de mauvaise qualité peut également affecter la productivité et le bien-être des travailleurs. Il peut générer du stress, de la fatigue et un manque de concentration.

espace de travail qualité air environnement matériaux

Les équipements efficaces pour le traitement de l’air

Pour améliorer la qualité de l’air intérieur dans les espaces clos, il est essentiel d’utiliser des équipements efficaces. Par exemple, les systèmes de ventilation améliorent la circulation de l’air et éliminent les polluants. Vous pouvez aussi opter pour les purificateurs qui sont tout aussi pratiques et très utiles pour les personnes souffrant d’asthme ou d’allergies. Ils aspirent l’air en le faisant passer à travers un filtre qui capture les éléments nocifs de l’espace intérieur.

Vous pouvez aussi opter pour les humidificateurs et les déshumidificateurs dont le rôle est d’aider à maintenir un niveau optimal d’humidité pour la santé. Les filtres à air capturent pour leur part les particules fines, les allergènes, les moisissures… Ils peuvent être installés dans les systèmes de ventilation ou les appareils de chauffage.

Les lampes UV sont d’autres équipements efficaces pour le traitement de l’air intérieur. Elles peuvent être utilisées pour éliminer les bactéries et les virus grâce à la lumière ultraviolette qu’elles émettent. Vous pouvez les poser dans certains appareils tels que les purificateurs d’air.

MLI